MUSICIENS CLASSIQUES ET MUSICIENS EN UNIFORMES

 

Des hommes et des oeuvres:

 

Dédicaces, liens titrologiques, thématiques et fonctionnels

 

 

 

 

 

 

 

Textes et documents réunis

Par Jacqueline Paternault

 Doclibre                                        2010/4

 

Remerciements

à Jean-Michel Sorlin, chef de musique hors classe

Directeur du CMMAT, Conservatoire de Musique de l' Armée de Terre

président de l'IMMS, International Military Music Society-France,

à Samuel Melsens, sous-chef de musique,

chargé de collections et de fonds patrimoniaux CMMAT

ainsi qu'aux spécialistes référencés en rubrique IV-cap web

SOMMAIRE

I-présentation vidéo: défilé de femmes soldats  25/5/1945 Champs Elysées Actualités Françaises, droits rachetés  à l'INA:               video-def
II-h (bases de données non exhaustives)

 

.II-a musiciens classiques

 II-a1 dédicaces, liens titrologiques et thématiques

 II-a2 liens fonctionnels

 

.II-b musiciens en uniformes

II-b1 dédicaces, liens titrologiques et thématiques

II-b2 liens fonctionnels

 

 

 

extrait de "défilé"-4ème partie de"Symphonie pour orchestre d'harmonie"composée par MarcelDautremer1958

voir base de données II-a1

III-Concerts, festivals, cérémonies..

IV-paroles de plumes:

à travers livres et revues

cap web:

sites référents

 

V-conclusion:

musique et certitude

annexe: extrait du programme

"bicentenaire de la place Stanislas"

à Nancy le 21 juin 1955

 

Merci d'exprimer votre avis sur ce dossier:

 cliquer ici avis

I-présentation

Ce dossier est sélectif et fera l'objet de compléments d'information.

Si le sujet  abordé couvre un vaste champ, il est intéressant de le "ciseler", portant écoute, sur ce chemin, à des oeuvres, titres, dédicaces de  musiciens à connaître ou  à redécouvrir.

A travers l'histoire, musiciens classiques(ce terme incluant, ici, une définition de la musique selon ses caractéristiques temporelles: du Moyen-Âge, de la Renaissance, baroque, classique et romantique, moderne et contemporaine) et musiciens en uniformes(ce terme englobant la totalité des formations: armée de terre, marine ,musique de l'armée de l'air, gendarmerie, sapeurs-pompiers, police nationale, gardiens de la paix-Paris et musiciens des associations d'anciens combattants et victimes de guerre ), compositeurs et  interprètes, se rencontrent, se complètent; créations et dédicaces s'harmonisent au  cours de prestations colorées: concerts, cérémonies, célébrations, inaugurations, parades, hommages... L'on ne sait combien de "marches militaires" éditées et inédites furent composées...

Prêtons l'oreille à ces liens du temps passé et à ceux qui se nouent, éloges et vecteurs  profonds d'une communication humaine et artistique entre le monde des musiciens classiques et celui des musiciens en uniformes.

II-haut de gamme(Bases de données sélectives)

La réalisation de ces "outils d'information" relève d'une sélection  principalement ancrée sur des caractéristiques titrologiques (représentatives du sujet traité) et/ou relatives aux dédicataires, ou encore à des "oeuvres",dans le sens "actions",prédominantes.                                                                                                                                                                                Les recherches personnelles, s'ajoutent et se réfèrent, en particulier,aux sources mentionnées en rubrique IV: IV-1, pour la rubrique II-b et IV-4, IV-6, IV-8, IV-9 pour la rubrique II-a.                                                                                            (Non exhaustives, ces bases sont modifiables et extensibles).

 

Légende: principales abréviations pour ces quatre tableaux: COMP.: compositeur /C.O.: chefd'orchestre.

CM: chef de musique-sans abréviation consécutive-réfère aux formations militaires et de la Garde Républicaine

CM: chef de musique-avec abréviation consécutive-réfère aux formations:

G.P: Gardiens de la Paix/ P.N.:Police Nationale/ S.P.: Sapeurs Pompiers

C.M adj.: chef de musique adjoint./C CH.Arm.Fr : chef de choeur armée française

La formation instrumentale apparait en abrégé : org.: organiste, pia. :pianiste...

ainsi que l'origine géographique de certains musiciens étrangers: autr.: autrichien, it.: italien...

Les titres des oeuvres sont mentionnés entre guillemets .                                                                                                          

 

II-a musiciens classiques:

II-a.1Cette base de données, décrit des liens "titrologiques", ceux écrits par des femmes et hommes compositeurs, ceux dictés par leur inspiration , hommages aux engagements, circonstances historiques, cérémonies nationales, inaugurations...clic ici

II-a.2 En complément de la précédente, la base ci-dessous, analyse les liens de fonctions(où l'oeuvre est significative d'action) de musiciens, parfois non compositeurs, assurant tâches et responsabilités d'administrateurs, de mécènes... clic ici

II-b musiciens en uniformes

II-b.1 Synchronisée à la rubrique ci-dessus, cette base s'attache à rechercher les réalisations dont les titres appartiennent à  l'un ou l'autre de ces deux mondes: compositions, transcriptions, arrangements traités par des musiciens en uniformes. clic ici

II-b.2 Enfin, pour compléter cette description, pensons à ceux qui, par leurs fonctions d'administrateurs, pédagogues, mécènes... consacrent également leurs compétences à l'action musicale: tel ,durant la Révolution le capitaine Bernard Sarette, fondateur de l'école de musique de la garde nationale, prélude à la création  consécutive du "premier" Conservatoire National de Musique de Paris. Ici encore, l'oeuvre , sonore ou non, est action. clic ici

III-Concerts, festivals, parades, inaugurations... à travers les temps:

Cette courte rétrospective incarne la présence  intense de la musique, toujours solennelle ou divertissante, à travers les thèmes imagés qui unissent compositeurs, interprètes et spectateurs: notes et uniformes(écoute et scénographie...), rythmes et arpèges(marches), cuivres et percussions(le souffle et les pas)...

Une "machine à remonter le temps", si elle n'a pas, à nouveau, prétention d'exhaustivité, explore, ci dessous, des programmes et événements marqués par l'art et le savoir-faire des compositeurs et musiciens.

-le 11 mai 1985, Roger Boutry dirige l'orchestre de la Garde Républicaine-émission programmée par A2(Champs Elysées)1er mouvement des "tableaux symphoniques" dont il est le compositeur.

-le 21 mai 1985 à l'église de la Madeleine: le choeur de l'armée française, sous la direction du capitaine  Jean-Pierre Lagard, interprète la "Messe de la Paix" pour choeur à quatre voix d'hommes et orgue. Composée par Joachim Havard de la Montagne en 1985 pour le "choeur de l'Armée Française", cette messe est dédicacée au Père Georges Décogné, Aumônier de Saint-Louis des Invalides.

-le 18 janvier 1994,à l'église de la Madeleine, le grand orchestre d'harmonie de la police nationale programme la marche solennelle de Gabriel Pierné.

-en 2007, un concert, est donné au Palais des congrès, à l'occasion du centenaire  de l'Union des fanfares de France. Le final rassemble huit orchestres(ministères de la Défense et de l'Intérieur). Direction Désiré Dondeyne.

-le 15 février 2007, à l'église de Saint-Idunet(29)l'école de gendarmerie sous la direction de l'adjudant-chef Veertbruge propose un concert (parmi les interprétations : la musique du "jour le plus long).

-du 22 au 26 aout 2007, au Canada, le Festival de musiques militaires, propose plusieurs concerts dans les lieux historiques militaires du Vieux-Québec-parmi les activités: le tattoo (festival) militaire de Québec...400è anniversaire de la création de la ville de Québec(direction J. M. Sorlin).

- le 29 mars 2009,à Vignacourt(80), un concert réunit, à l'église, 70 musiciens de la formation des sapeurs -pompiers de Paris.

-le 20 juin 2009, à Versailles, les rues de la ville sont illuminées par une parade internationale de musiques militaires(six formations françaises et cinq étrangères): la direction est assurée par Elizabeth Cooper, chef d'orchestre  et J. M. Sorlin, directeur musical.

sources:  Ina, site IV-8,sites gouvernementaux, magazines d'informations locaux

IV-paroles de plumes:

Livres

1-Raucoules Armand(Colonel). De la musique et des militaires à travers les siècles. Préfacé par Frédéric Lodéon. Somogy, Paris,2008.

Cet ouvrage décrit le rôle de la musique dans l'armée ainsi que les formations musicales des corps de l'armée française. Dessinant une rétrospective des instruments, des répertoires  avec illustrations et cartographies, il répertorie des chefs de musiques et compositeurs français, analyse les caractéristiques(féminisation...) des formations musicales existant en France.

2-Kastner Georges. Manuel général de musique militaire à l'usage des armées françaises. Réédition Minkoff, Paris, 1965

3-Thierry Bouzard, Histoire du chant militaire de la monarchie à nos jours, Grancher, Paris, 2005

4-Dictionnaire de la musique, publié sous la direction de Marc HONEGGER. Les hommes et leurs oeuvres(2 volumes). Collection Marc Honegger, Bordas, 1986

4-bis-Francis Pieters. Désiré Dondeyne, pionnier de la musique pour orchestre d'harmonie en France au XXè siècle,IGEB, Bernard Habla, 2008                

4-ter. Glumplowicz Philippe, les travaux de l'orphée, Paris, Aubier, 1987(publication relative à l'orphéon)

Revues:

5-Revue de la société des amis du musée de l'armée, 2002, N°124, PP17-32.texte de Contamines Philippe: La musique militaire dans le fonctionnement des armées françaises(v.1330-1550)

6-Napoleonica 1/2010. Article de Hicks Peter relatif au musicien de Viguerie

. cap web

7-CMMAT conservatoire militaire de musique de l'armée de terre : www.cmmat.info/

             A signaler, la réalisation d'un espace patrimonial et de fonds de collections

            particulièrement attractif: pour le visiter, contacter le CMMAT

8-Musica et Memoria: www.musimem.com

9-Claude Torres: www.claude.torres1perso.sfr.fr/

10-Ministère de l'intérieur, page relative à la musique de la Police Nationale: informations sur la page "musique" du site Ministère de l'intérieur, cellule communication.

11-institut Technologique européen des métiers de la musique itemm: www.itemm.fr/

12-réunion des musées nationaux: www.photo.rmn.fr

13-musique militaire: musique-militaire.fr

V-conclusion: musique et certitude                             

S'adapter, c'est anticiper: l'ère musicale, en pleine mutation, à l'heure de la musique électronique, s'étend, assurée de la collaboration des formations internationales, ancrée sur le socle des compositions classiques ...elle évolue, faisant appel à des expressions renouvelées, tels le jazz, l'électroacoustique ou la sonorité d'instruments traditionnels(cornemuse...).  En filigrane demeure sa présence bien vivante, accompagnant la gamme des émotions humaines: source  aux multiples formes, elle ne cesse d'être inspiration, cohérence, harmonisation entre les deux mondes, ici étudiés, celui des musiciens classiques et celui des musiciens en uniformes.

annexe: le programme ci-dessous restitue une reconstitution historique, accompagnée de l'interprétation par l'orchestre symphonique d'une "fanfare pour le bicentenaire" inédite composée par Marcel Dautremer, alors directeur du Conservatoire de musique de Nancy.

©Tous droits de reproduction réservés